Exclu-Mariage.com

Les réponses aux faire-part ou comment tendre une future mariée

Le 24 février 2015 par Hortense Malmezat
Voici un aperçu de ce qui énerve profondément une future mariée en matière de réponses aux invitations.


Les réponses aux faire-part ou comment tendre une future mariée
1. Ne pas répondre dans les temps : si on inscrit une date limite de réponse, c’est qu’il y a une raison ! Les futurs mariés ont besoin de savoir pour une question de logistique (et de budget aussi), ce n’est pas pour faire joli sur le carton d’invitation.

2. Ne pas répondre tout court : la bienséance dit que lorsqu'on reçoit une invitation, on répond, même si la réponse peut sembler évidente…

3. Répondre à un faire-part par Facebook : pas franchement top comme moyen de réponse… Le papier coûte trop cher ? (à moins d'être hors du territoire français).

4. Répondre par un texto : idem… au lieu d’envoyer un texto, c’est quand même au moins plus sympa d’appeler.

5. Attendre que la future mariée relance : pour encore entendre des hésitations, “je viendrai peut être, je ne suis pas encore organisé, j'ai une compet' de poney nageurs nains”… On parle d’un mariage, pas d’une soirée pizza/bière ! Il faudra bien prévoir une chaise et un dîner pour cette personne si finalement elle se decide à venir.

7. Et alors, le pire du pire : Répondre à une relance téléphonique par un texto en annonçant que vous viendrez avec vos enfants alors qu’il avait été dit de façon explicite que les enfants n’hétaient pas conviés. Alors quand on reçoit un faire-part, on s'en tient à ce qu’il y a d’écrit sur l’enveloppe, ou au pire, on a au moins la décence et la politesse d’appeler pour vérifier que cela ne pose pas de problème…

Je crois que c’est à peu près tout. Le mieux est quand même de répondre tout simplement par courrier, de visu ou par un coup de telephone. Ca facilitera bien les choses pour les futurs mariés… Merci d'avance pour eux :)


Commentaires

Pas de commentaire, soyez le premier à commenter !