Exclu-Mariage.com

A la recherche de la robe de mariée…de Cécile !

Le 08 juillet 2013 par Hortense Malmezat
Suite la création de "Je raconte mon mariage", vous êtes nombreuses à nous écrire pour nous parler de votre mariage et de sa préparation !

Continuez à nos raconter vos péripéties, et ainsi partager votre expérience avec les membres Exclu-Mariage.com.

Envoyez-mois simplement vos idées par mail : hortense@exclu-mariage.com
 

A la recherche de la robe de mariée de Cécile

Cécile et Ronan se marient en juillet prochain. Cécile nous raconte un des épisodes clé de l'organisation de son mariage : la robe de mariée…

Notre projet de mariage à peine annoncé, toutes celles qui ont eu à faire ce choix avant moi, mes copines, mes s½urs & belles-soeurs, mes collègues, me "branchent" sur le bon vieux sujet de filles, le rêve d'enfant : la robe de mariée !

Sujet plus sympa à aborder, a priori, que certains détails d'organisation tels que la taille du carton d'invitation, le choix entre la cuisse de poulet ou la tranche de foie gras, etc..

Je me suis prise au jeu : choisir une jolie robe blanche pour cette occasion unique.

Étape n° 1 : le plan d'attaque

Petit dîner avec 2 bonnes copines qui se sont mariées avant moi, plutôt coquettes, et qui se font un plaisir de me donner quelques conseils. J'apprends tout d'abord qu'il faut s'y prendre au moins 6 mois à l'avance. Ensuite, qu'il faut commencer par faire le tour des boutiques qui proposent du "semi mesure" pour essayer des modèles afin de me faire une idée sur ce qui me plaît, et pourquoi pas, trouver un modèle dans une gamme de prix beaucoup plus raisonnable qu'un créateur de robe. Alors, je serai mûre pour aller chez un créateur si je le souhaite.

Étape n° 2 : me faire une idée

Un petit tour dans les magasins en question (Pronuptia, Cymbeline, Pronovias...). Je récupère de superbes catalogues que je vais pouvoir potasser des nuits entières. Attention, je me rends compte qu'il n'est possible d'essayer que sur RDV, et ce après avoir fait une sélection de quelques modèles. Aïe, les RDV le samedi sont plutôt difficiles à obtenir et les délais sont longs. "Welcome" dans l'industrie du mariage...

Étape n° 3 : premiers essayages !

Je me suis rendue aux RDV avec ma soeur. Avant cela, j'étais allée à un RDV d'essayage seule. A ne pas faire ! J'ai déprimé parce que toutes celles qui essayaient en même temps que moi étaient accompagnées (par leur maman, grand-mère, soeur, copine, nièce...) et parce que, de toute façon, je n'arrivais pas à me faire une idée seule face à moi-même ! On était en plein mois de janvier et j'essayais de superbes robes aussi blanches que moi...

Étape n° 4 : je rentre bredouille...

Je n'ai pas trouvé mon bonheur dans ces boutiques. Pourtant, elles ont de très jolis modèles. Pour ma part, j'étais plutôt déçue par les matières ou par des petits détails qui chargent un peu trop l'ensemble. Il est certes possible de faire adapter les modèles mais de façon limitée. Après cette première étape, j'étais donc bredouille... Je me suis attaquée à la liste des créateurs conseillés par les copines, trouvés sur Internet (voir l'article : « Collections de robes de mariées 2010 » sur Exclu-Mariage.com) ou sur les magazines "spécial mariage". Je me suis épargnée les traditionnels "Salons du mariage" de début d'année où sont présents les créateurs de robe, mais d'autres diront que c'est aussi une possibilité pour se faire une idée.

Étape n° 5 : deuxième vague, les créateurs

Après avoir sélectionné quelques créateurs, rebelote : prise de RDV avec une bonne copine libre pour vous accompagner... Ici, deux possibilités : les créateurs qui ont une boutique, dans laquelle on peut essayer des modèles et les faire adapter, ou ceux qui ont un book photos de précédentes réalisations, et qui dessinent le modèle suivant vos envies.

Cette seconde solution est à mon avis géniale quand on a des bonnes idées, et qu'on se sent capable de commander sans essayer le modèle. Moi qui suis une grande anxieuse, je n'ai pas pu : il me fallait du concret, je n'arrivais pas à m'imaginer dans une robe que je n'aurais vue qu'en dessin.

J'ai donc essayé plusieurs modèles, toujours en présence d'une accompagnatrice : je me suis emballée sur l'un d'entre eux que j'ai détesté lors d'un deuxième essayage... Puis avis de ma maman sur un autre modèle... Alors un conseil : il vaut mieux essayer peu de modèles, faire une sélection de deux robes, les réessayer et se décider...

Cette seconde solution est à mon avis géniale quand on a des bonnes idées, et qu'on se sent capable de commander sans essayer le modèle. Moi qui suis une grande anxieuse, je n'ai pas pu : il me fallait du concret, je n'arrivais pas à m'imaginer dans une robe que je n'aurais vue qu'en dessin.

J'ai donc essayé plusieurs modèles en me faisant accompagner, me suis emballée sur l'un d'entre eux que j'ai déteste lors d'un deuxième essayage... Avis de ma maman sur un autre modèle... Il vaut mieux essayer peu de modèles, finir sur une sélection de 2 robes, les réessayer et se décider...

Étape n° 6 : c'est parti

Une fois que la décision est prise, c'est un sujet classé, une bonne chose de faite, et on attend la réalisation. Il n'y aura plus qu'à faire les essayages, et je serai alors la princesse du jour J !



Cécile, future mariée en juillet 2010. Propos recueillis par Hortense Malmezat.

Notre sélection de robes de mariées 2010.




Commentaires

Pas de commentaire, soyez le premier à commenter !