Exclu-Mariage.com

A la recherche de la robe de mariée...de Pauline !

Le 08 juillet 2013 par Hortense Malmezat
Suite la création de "Je raconte mon mariage", vous êtes nombreuses à nous écrire pour nous parler de votre mariage et de sa préparation !

Continuez à nos raconter vos péripéties, et ainsi partager votre expérience avec les membres Exclu-Mariage.com.

Envoyez-mois simplement vos idées par mail : hortense@exclu-mariage.com
 

A la recherche de la robe de mariée de Pauline

Pauline et Louis se sont mariés en septembre dernier.
Pauline nous raconte un des épisodes clé de la préparation de son mariage : le choix de sa robe de mariée...

A la recherche de la robe de mariée

A la recherche de la robe de mariée

A la recherche de la robe de mariée

Étape n° 1 : la robe de mes rêves ?

Ca y est la date est arrêtée, les préparatifs commencent à s'organiser et la question fatidique tombe :
« Tu as trouvé ta robe ? »

Je commence alors à y réfléchir et tout s'emmêle : quelle matière ? Soie, mousseline, satin ? Quel style ? Princesse, bohème, épuré ? Bustier ou bretelles ? Bouffante ou près du corps ? Blanche crème ou ivoire....

Pour mieux m'y retrouver, je décide alors de faire le tour des magasins de mariage de récupérer le maximum de catalogue. Je cours aussi dévaliser le kiosque à journaux. J'en discute avec mes copines qui s'improvisent stylistes en herbes et me conseillent toutes un modèle ... différent.

Je suis perdue, je dois passer à l'action !

Étape n° 2 : essayage de l'horreur

Je me lance : je prends rendez-vous pour mon premier essayage ! Toutes mes copines sont là, ainsi que ma mère et même mon père qui prend très au sérieux le choix de la robe de mariée. La pression est à son comble !

Nous sommes au mois de janvier, je suis blanche comme un cachet d'aspirine, mal coiffée et je n'ai pas encore perdue les 3 kilos que je me suis promis de perdre avant le mariage. J'essaye une première robe un peu au hasard.

La vendeuse m'aide à m'habiller, et à enfiler les tonnes de jupons. Il n'y a pas de glace dans la cabine, alors je sors. On me monte sur la petite estrade au milieu du magasin et me regarde toute fière dans la glace ... Le drame, je me trouve horrible !!

Fou rire de mes amies qui se rendent compte que je ne suis pas du tout à l'aise, et que cette robe ne me convient pas. Ce sera le début d'une longue série d'essayage...

Étape n° 3 : la tournée des magasins

C'est bien simple, j'ai fait quasiment une quinzaine de magasins ! C'est en général fortement déconseillé mais j'attendais d'avoir un coup de coeur. Je ne voulais pas travailler avec une couturière car j'avais peur que le résultat soit différent de ce que je m'étais imaginée.

Plus j'ai essayé et plus je me suis rendu compte de ce qui me plaisait ... et aussi des robes dans lesquelles j'étais à l'aise.

Je me suis donc orientée vers une robe fluide en mousseline dans laquelle je me sentais bien. Je n'avais pas besoin de porter de jupon, trop encombrant à mon goût.

J'ai hésité entre plusieurs robes dans différents magasins. J'ai été jusqu'à faire un Power Point comparatif que j'ai envoyé à toutes mes témoins !! Elles m'avaient accompagnées dans tous les essayages, je voulais avoir leur avis.

Finalement, j'ai choisi une robe chez Pronuptia en demi-mesure qui faisait l'unanimité.

Étape n° 4 : accessoiriser ma tenue

Pour moi, le choix des accessoires était quasiment aussi important que la robe.

J'ai hésité entre une cape à froufrou, un boléro en dentelle et un voile. J'ai finalement opté pour un voile avec un bord en dentelle (Cymbeline) pour « faire mariée ». Tout le monde m'a félicité pour mon magnifique « voile de famille » ... No comment !

Pour ma robe, j'ai fait faire une bretelle tour de cou amovible plutôt que les traditionnelles bretelles fines classiques.

Pour la coiffure, j'avais envie d'un chignon assez sophistiqué et bombé. Le problème était que j'avais les cheveux aux épaules, insuffisant donc... J'ai décidé d'acheter un postiche que j'ai trouvé à ... Strasboug Saint Denis ! C'était vraiment bien, personne ne l'a remarqué ! Même mon mari a été surpris quand il m'a vu défaire ma coiffure.

Pour agrémenter mon chignon, j'ai acheté aux Galeries Lafayette de fausses graines blanches que m'a coiffeuse a placé dans mon chignon. Plus original que l'éternelle orchidée !

Enfin, je voulais trouver des chaussures à bouts ronds. Mission impossible, les mariées doivent aimer les bouts pointus ! J'ai finalement trouvé .... chez Bata !

Étape n° 5 : je la prends !

C'est la quatrième fois que je viens dans le magasin essayer la robe, et je ne me décide toujours pas... La vendeuse ne me supporte plus. Impossible de me décider. Comme d'habitude, je suis accompagnée : ma mère et une de mes meilleures amies. Elles commencent à se dire qu'elles vont y passer l'été et me poussent à me décider !!

Il faut dire que le choix est engageant, je veux être la plus belle le D Day !

Étape n° 6 : l'imprévu...

Dernier essayage de contrôle 2 semaines avant le mariage. J'essaye la robe et là ... panique : c'est trop court !

J'ai failli faire une crise d'hystérie dans le magasin. Mieux vaut garder son calme, on trouve toujours une solution...


Les conseils de Pauline

  • Feuilleter les magasines donne beaucoup d'idées mais aussi des déconvenues à l'essayage... alors essayez !
  • Faire son premier essayage dans un magasin qui étudie votre morphologie (comme Rosa Clara par exemple) plutôt que d'essayer de vous même les robes au hasard.
  • Les rendez vous dans les magasins sont difficiles à prendre mais la plupart des points de vente proposent des nocturnes. Renseignez-vous, ça vaut vraiment la peine, et vos témoins seront surement ravies de vous accompagner !
Pauline, mariée en septembre 2010. Propos recueillis par Hortense Malmezat.

Notre sélection de robes de mariées 2010.




Commentaires

1 - Le 19 janvier 2011 à 14:46 par charles

Merci Pour votre retour Je crois que Pour ma fiancée le choix a été moins complexe Par contre pour la coiffure je vais lui passer l'imprimé de votre récit !
Cordialement Mr T.