Exclu-Mariage.com

L'importance de la préparation au mariage chrétien

Le 04 novembre 2014 par Hortense Malmezat
Préparation au mariage catho


Préparation au mariage catho

Le mariage a un caractère sacré, c’est pourquoi l’Église accorde une grande importance à la préparation de ce sacrement. Lorsque des fiancés souhaitent s’engager religieusement, l’Eglise se trouve alors responsable de ce qu’elle leur propose.


Pourquoi se préparer au mariage ?

Comment se passe la décision de se marier ? Forts d’une affection authentique et profonde, et après un discernement souvent sérieux, deux amoureux décident de se lancer dans la préparation de son mariage. C’est magnifique et légitime mais, trop souvent, on voit le mariage comme la ratification des sentiments que l’on éprouve l’un pour l’autre. On ne prépare alors que le jour J.

Seulement voilà, on ne se marie pas parce qu’on s’aime ! Cela ne suffit pas. On se marie pour s’aimer. Le mariage n’est pas le sommet d’une histoire passée ni le couronnement d’une aventure commune. Il en est le début. Le mariage, c’est une décision, pas une confirmation. Or une décision, ça se murit, surtout lorsqu’il s’agit de la décision aussi folle et engageante qui consiste à donner toute sa vie à un autre. Il s’agit alors de se préparer pour bien vérifier que ce choix n’est pas l’aboutissement de circonstances qui s’imposent à moi mais le fruit de ma vraie liberté.


Mariage civil et religieux

Le mariage, dans sa dimension civile, et éventuellement religieuse, doit donc se préparer bien en amont, car le temps ne respecte pas ce qu’on fait sans lui. Vous m’avez bien compris, il ne s’agit pas tant de préparer la fête (qui a certes sa légitimité et son importance mais pas d’inquiétude, elle sera toujours réussie…). Il s’agit d’approfondir une décision qui ne sera pas la conséquence d’une passion mais l’engagement de ma volonté, devant la nation, et pour certains, devant Dieu.

A la mairie, il s’agit d’un vrai contrat entre les époux, contrat édicté solennellement. Dans le même ordre d’idée, à l’église, le dialogue préalable à l’échange des consentements ne porte pas sur l’attirance ou les sentiments réciproques, mais sur une promesse à tenir.


La préparation à Église

Bien malheureusement, la préparation civique et humaine du mariage civil est chose rare, ce qui n’enlève rien à l’importance de l’engagement aux yeux de la loi. L’Église, quant à elle, considère la préparation au mariage comme nécessaire, tant elle est un bienfait pour les fiancés. Elle prend très au sérieux le projet des deux futurs conjoints.
C’est la raison pour laquelle, si l’un ou l’autre, ou les deux, sont baptisés dans l’Église catholique et désirent se marier, il leur faut prendre contact avec leur paroisse au plus vite (un an avant la date du mariage, cela laisse le temps de se préparer). Il s’agira alors d’envisager un parcours pour avancer librement vers la célébration de leur union, devant l’autel du Seigneur.

Ce temps de préparation permet d’approfondir la connaissance de soi et celle de l’autre dans la vérité, à la lumière du message de l’Évangile. Si les deux sont baptisés, le mariage est alors un Sacrement où la puissance du Christ est donnée aux époux pour rester fidèles l’un à l’autre toute leur vie. Alors, le jour de leur mariage, tous deux pourront prononcer librement : Je te choisis comme époux/épouse, et je me donne à toi pour te rester fidèle toute notre vie et accueillir les enfants que Dieu nous donnera.


Rédigé avec l'aimable soutien du Père Jean-Philippe Fabre.


Commentaires

1 - Le 04 mars 2012 à 15:29 par Sophie

très bel article, merci. Nous avons participé à un we de retraite à Manrèse (centre spirituel des jésuites) qui nous a beaucoup aidé dans la préparation. C'est une vraie parenthèse dans la préparation "logistique" du mariage et on se consacre pendant 24h à des discusions sur l'engagement et les fondements du mariage. L'un des enseignements de ce week end : on ne se marie pas parce qu'on s'aime mais pour s'aimer toujours.