Exclu-Mariage.com

Pourquoi se marie-t-on en blanc ?

Le 08 octobre 2015 par Hortense Malmezat
Pourquoi

Toutes les jeunes filles rêvent d'une grande robe blanche pour leur mariage. Elle marque le passage du statut de célibataire à celui d'épouse.
Mais quelle est l'origine de la robe de mariée blanche ?


Le blanc : symbole de pureté, de virginité, et d’innocence de la future mariée.
La robe de mariée a beaucoup évolué au fil de l’Histoire...

Dans l’Egypte ancienne, la mariée était vêtue d’un linge en lin tissé, de couleur blanche ou écrue. En Grèce, à la même période, on habillait la future épouse de ce même drapé blanc et léger.
Sous l'Empire Romain, la future mariée était vêtue d’une robe blanche et parée d’une couronne de fleurs d’oranger. La tradition est oubliée au Moyen-âge: à cette époque, les jeunes filles revêtaient leur plus jolie robe, quelle que soit sa couleur. Ainsi, dans les campagnes, le rouge et le noir sont à l’honneur. Ces couleurs étant plus facile à travailler par les teinturiers.

La robe blanche réapparaît à la fin du XIXème siècle, par la volonté de l'Église et en réaction aux valeurs républicaines, les femmes pratiquantes affirment leur virginité en revenant au blanc originel, symbole de pureté.


C’est en 1840, en Grande Bretagne, que le mariage de la Reine Victoria eut une grande influence sur les traditions du mariage. 
Elle portait une robe en satin blanc, pour symboliser sa pureté, avec un voile de fleur d'oranger. Ainsi, la mode de l’époque fût de suivre l'exemple royal. 

La robe blanche se généralise ainsi aux classes aisées puis aux classes populaires dès le XXème siècle. 


Aujourd’hui, cette robe de mariée est un vêtement traditionnel que la mariée porte le jour de son mariage accessoirisé par son fameux bouquet et son voile majestueux… Mais la robe de mariée est également le symbole de clôture de défilé pour la haute couture.


Commentaires

Pas de commentaire, soyez le premier à commenter !