Exclu-Mariage.com

Le discours de mariage

Le 08 juillet 2013 par Hortense Malmezat
Le discours de mariage
L'art et la manière du discours de mariage
la Fnac & Amazon.
Les discours ont une place à part dans un mariage. C'est une sorte de cadeau fait par des proches, et comme pour tout cadeau, une pudeur légitime interdit de s'intéresser à ce qu'il y a dedans avant le jour J. Cela doit rester une surprise, bonne ou … mauvaise.
    "Le recette d'un bon discours, c'est une très bonne introduction, une très bonne conclusion, et les deux les plus rapprochées possible." Michel Galabru
Malheureusement, les orateurs ne sont pas toujours des professionnels, et l'inexpérience, alliée à une volonté de trop en faire, les emmènent trop souvent dans des terrains mouvants...


Espérer, en croisant les doigts, un bon discours, peut paraître paradoxal, quand on pense à l'investissement temps et financier que représente un mariage. Tout prévoir, jusqu'au moindre détail et risquer des grincements de dents au moments des discours, manque sérieusement de logique et pourtant c'est ce que l'on constate (ou subit) régulièrement.

Il est souvent triste que constater que ceux qui ont fait un mauvais discours, ont cru jusqu'à la dernière minute, qu'ils étaient bons, voire drôles. Après c'est trop tard, et avec un peu de chance, on leur pardonnera.


Jeunes mariés, n'ayez pas de scrupules, prenez les choses en mains ou confiez les à une personne précise qui gérera les interventions, vérifiera la durée, si possible l'esprit, qui en limitera le nombre et saura convaincre les éternels bavards de s'abstenir.

Il y a quelque principes de base qui veut qu'un discours soit bref, construit, répété, et considéré comme un cadeau fait aux mariés. Cela évite les dérapages (cf 4 mariages et un enterrement).


A tous ceux qui devront faire ce difficile exercice, un dernier conseil, soyez vous même, n'est pas Verlaine, ni Coluche qui veut...


Les conseils d'Eric Le Gall


1. Votre texte doit être intégralement écrit, en phrases courtes et simples, et totalement abouti.
2. Quoi qu'il arrive vous devez connaître votre texte... Ré-pé-tez !
3. Votre discours s'adresse certes aux mariés, mais il doit être compréhensible par tous.
4. L'ordre de passage des différents intervenants doit absolument être réglé à l'avance. Un des témoins des mariés sera ravi d'être responsable de l'ordre de passage !


Rédigé avec l'aide d'Eric Le Gall, auteur du livre "L'art et la manière du discours de mariage".


Commentaires

Pas de commentaire, soyez le premier à commenter !