Exclu-Mariage.com

Préférez un DJ de qualité...

Le 12 mai 2014 par Hortense Malmezat
Sono Remi


Sono Remi


Une soirée unique se prépare bien en amont, en s'appuyant sur des principes de bon sens, finalement bien trop souvent éludés.
Tout repose évidemment sur les épaules du DJ qui sera présent le jour J, la technique n'étant qu'un vecteur d'expression facile à résoudre... et en aucun cas un obstacle majeur.
Voici donc quelques conseils pour bien choisir ce dernier.

Le choix du DJ : un univers culturel

Le choix du DJ ne repose pas en fait sur un choix de grille tarifaire mais surtout sur une connivence ou empathie culturelle. Un DJ aussi cher ou aussi peu cher soit il, ne saura jamais bien anticiper vos souhaits et sentir la soirée s'il vient d'un univers culturel diamétralement opposé.

Attention au DJ local…

Dès lors, il est souvent illusoire d'imaginer qu'une simple play liste ou black liste empêchera le DJ local de vous offrir le luxe de son improvisation souvent du meilleur goût. Proscrire la chenille, ne veut pas dire proscrire les macarena ou autres 'tournez les serviettes'. Interdire les interventions micros pour proposer les jeux magnifiques de la chaise musicale ou la fameuse jarretière de la mariée (qui jadis servait à faire monter les enchères pour un voyage de noces à mesure que la jarretière remonte sur la jambe de la mariée.... nice) ne veut pas dire que ce dernier ne vous gratifiera pas d'une intervention à l'arrivée de chaque plat ou à chaque mouvement des mariés... (100% vécu).

Faites marcher votre réseau

Dans le cas d'un budget serré, il est donc plus efficace de prendre le petit cousin que vous brieferez quitte à pâtir de son manque d'expérience que de faire confiance à l'acteur local de discomobile qui hésitera entre grands classiques à la cloclo ou tubes branchés de sa discothèque type macarena ou bal musette…
Pour ceux qui prennent la mesure de l'impact d'un bon DJ à leur mariage, le plus aisé est de se reposer sur les bons conseils de vos amis qui sont déjà mariés depuis des lustres et qui ont déjà été invités à de nombreux mariages, plutôt que de ne miser que sur la proximité géographique....

Préférez en bref la proximité culturelle à la proximité Géographique. Ce qui n'est pas incompatible car certaines sociétés aux solides références ont aussi des équipes délocalisées compétentes et du style recherché, n’hésitez pas à leur demander. Garder en tête que tout repose sur le DJ et que la technique et un pré-requis évidemment mais facile à contourner et à satisfaire.

Avoir un DJ flexible…

Un DJ doit savoir gérer les discours. Il doit aussi accepter de mettre leur musique de choré de liste BDE... à 4h du matin si cela chante aux mariés et témoins. Il est bien de trouver un DJ qui accepte d'intervenir sans limite d'heure. Petit plus : le DJ qui sait éventuellement gérer une sono d'église est bon à prendre, pour éviter les couacs pendant la messe.



Rédigé avec l'aimable soutien de Rémi, Emul Son.com.


Commentaires

1 - Le 07 mai 2014 à 15:32 par Axelle

Merci ! Très bon article. Pouvez vous indiquer une échelle de tarifs svp ?